Publié le 30 septembre 2018

On ne va pas pleurer mais c’est tout de même une page qui se tourne au Domaine.

L’évolution de la consommation touristique étant ce qu’elle est, notre petit camping ne trouve plus beaucoup grâce aux yeux des vacanciers d’aujourd’hui. C’est ce qu’on appelait une niche dans un marché touristique industriel. Celle-ci a tellement fondu, à l’image de la banquise, qu’il faut bien se rendre à l’évidence et se résoudre à arrêter cette activité.

Merci à tous nos clients campeurs qui nous ont fait le plaisir de séjourner au camping du Domaine, en ont supporté les imperfections, et pour certains des visites intempestives de lapins, chevreuils, sangliers, voire même de mon chien.

Mais, si le camping ferme, nous gardons tout de même l’accueil des camping-cars sur l’aire de repos créée à leur intention.